La Dame de Shalott - John William Waterhouse

La Dame de Shalott

(The Lady of Shalott)

John William Waterhouse

Réalisme
La Dame de Shalott - John William Waterhouse
1888   ·  Öl auf Leinwand  ·  ID de la peinture: 14733
   Ajouter aux Favoris


17.05.2017
Werner B.
Reproduction artistique sur Toile brillante, 91cm x 70cm, étirée sur une civière.


15.03.2019
Cengiz S.
Reproduction artistique sur Toile mate, 65cm x 50cm, étirée sur une civière.


30.10.2018
GEORG U.
Excellente reproduction, très soigneusement imprimé et coupé.
(Traduction automatique)

Texte original: Hervorragende Reproduktion, sehr ordentlich gedruckt und geschnitten.
Reproduction d'art sur Carton aquarelle., 45cm x 35cm.
The Lady of Shalott est une ballade d'Alfred Tennyson, poète de l'ère Biedermeier. Il a interprété le Nimue à partir de la légende arthurienne, qui tire ses racines du Moyen Âge.
L'histoire raconte l'histoire d'une femme qui, en tant que gardienne de la source, vit seule dans une tour dans l'eau. Tout ce qu'elle apprend du monde qu'elle voit dans un miroir; les motifs sont tissés dans un immense tapis. Un jour, quand elle voit un beau chevalier, elle regarde par la fenêtre contre son but et déclenche une malédiction. Le miroir se brise et son désir la laisse quitter la tour. Elle monte un bateau auquel elle a écrit son nom. Elle perd sa vitalité et elle chante une dernière chanson.

JW Waterhouse commence ce moment dans son interprétation de 1888. À présent, le premier examen de chaque observateur concerne les inscriptions sur le bateau. Mais il est difficile de reconnaître les mots "La Dame de ...". C'est un geste habile de l'artiste, car la dame est connue sous plusieurs noms. On parle, par exemple, de dame, maîtresse, gardienne ou reine du lac, de la source, de l'eau ou du puits. En plus de Nimue, Vivian s'appelle Eliane et Niniane.
Elle est assise dans son bateau, le grand tapis avec elle, car elle ne laisse rien derrière. Les marches menant à la tour sont derrière elle. La chaîne rouillée est déjà résolue, elle la laisse glisser à chaque instant. C'est devenu l'automne autour d'eux, la nature respire sa vie, comme le veut la jeune femme. Deux des trois bougies devant elle sont déjà parties. Mais la flamme de la dernière bougie montre qu’elle a le vent arrière. Deux hirondelles survolent l’eau. Ils semblent également dire au revoir à leur voyage dans le sud avec une dernière salutation. Les collines boisées au loin sont encore en plein feuillage vert.

Les oreillers sont prêts sur le bateau. La partie supérieure est munie de pompons dorés. En son centre, un lion héraldique noir à deux queues se promène sur un fond blanc. Cela aussi est derrière elle. Le travail de sa vie astucieuse semble l'avoir traînée sans amour. L'observateur peut bien voir la broderie détaillée, mais le tapis est suspendu dans l'eau. On pourrait penser que le courant le tire sous la surface; ou est-ce qu'il ne reste que des feuilles sur l'étang?
Devant elle dans le bateau est un crucifix, l'homme porte un drap rouge autour des reins, un chapelet est soigneusement placé sur sa taille. La couleur du tissu semble correspondre au rouge de ses lèvres. © Meisterdrucke
La Dame de Shalott - John William Waterhouse

La Dame de Shalott

(The Lady of Shalott)

John William Waterhouse

Réalisme
La Dame de Shalott - John William Waterhouse
1888   ·  Öl auf Leinwand  ·  ID de la peinture: 14733
   Ajouter aux Favoris


17.05.2017
Werner B.
Reproduction artistique sur Toile brillante, 91cm x 70cm, étirée sur une civière.


15.03.2019
Cengiz S.
Reproduction artistique sur Toile mate, 65cm x 50cm, étirée sur une civière.


30.10.2018
GEORG U.
Excellente reproduction, très soigneusement imprimé et coupé.
(Traduction automatique)

Texte original: Hervorragende Reproduktion, sehr ordentlich gedruckt und geschnitten.
Reproduction d'art sur Carton aquarelle., 45cm x 35cm.
The Lady of Shalott est une ballade d'Alfred Tennyson, poète de l'ère Biedermeier. Il a interprété le Nimue à partir de la légende arthurienne, qui tire ses racines du Moyen Âge.
L'histoire raconte l'histoire d'une femme qui, en tant que gardienne de la source, vit seule dans une tour dans l'eau. Tout ce qu'elle apprend du monde qu'elle voit dans un miroir; les motifs sont tissés dans un immense tapis. Un jour, quand elle voit un beau chevalier, elle regarde par la fenêtre contre son but et déclenche une malédiction. Le miroir se brise et son désir la laisse quitter la tour. Elle monte un bateau auquel elle a écrit son nom. Elle perd sa vitalité et elle chante une dernière chanson.

JW Waterhouse commence ce moment dans son interprétation de 1888. À présent, le premier examen de chaque observateur concerne les inscriptions sur le bateau. Mais il est difficile de reconnaître les mots "La Dame de ...". C'est un geste habile de l'artiste, car la dame est connue sous plusieurs noms. On parle, par exemple, de dame, maîtresse, gardienne ou reine du lac, de la source, de l'eau ou du puits. En plus de Nimue, Vivian s'appelle Eliane et Niniane.
Elle est assise dans son bateau, le grand tapis avec elle, car elle ne laisse rien derrière. Les marches menant à la tour sont derrière elle. La chaîne rouillée est déjà résolue, elle la laisse glisser à chaque instant. C'est devenu l'automne autour d'eux, la nature respire sa vie, comme le veut la jeune femme. Deux des trois bougies devant elle sont déjà parties. Mais la flamme de la dernière bougie montre qu’elle a le vent arrière. Deux hirondelles survolent l’eau. Ils semblent également dire au revoir à leur voyage dans le sud avec une dernière salutation. Les collines boisées au loin sont encore en plein feuillage vert.

Les oreillers sont prêts sur le bateau. La partie supérieure est munie de pompons dorés. En son centre, un lion héraldique noir à deux queues se promène sur un fond blanc. Cela aussi est derrière elle. Le travail de sa vie astucieuse semble l'avoir traînée sans amour. L'observateur peut bien voir la broderie détaillée, mais le tapis est suspendu dans l'eau. On pourrait penser que le courant le tire sous la surface; ou est-ce qu'il ne reste que des feuilles sur l'étang?
Devant elle dans le bateau est un crucifix, l'homme porte un drap rouge autour des reins, un chapelet est soigneusement placé sur sa taille. La couleur du tissu semble correspondre au rouge de ses lèvres. © Meisterdrucke
Mockup 1 Mockup 2 Mockup 3 Mockup 5 Mockup 6 Mockup 7


Configurez d'art



 Enregistrer / comparer la configuration

Gemälde
Veredelung
Keilrahmen
Museumslizenz

(inkl. 20% MwSt)

Produktionszeit: 2-4 Werktage
Bildschärfe: PERFEKT
Plus d'impression d'art de John William Waterhouse
L&39;âme de la rose, 1908 Circe offrant la coupe à Ulysse, 1891 La Belle Dame sans Merci La Dame de Shalott Le sommeil et la mort de son demi-frère Le réveil d&39;Adonis, 1899 Circe Invidiosa, 1892 La Naïade, 1893 Une sirène Étude pour les nymphes trouvant la tête d&39;Orphée, c1899 Hylas et les nymphes Ulysse et les Sirènes Croquis de Circé L&39;éveil d&39;Adonis, 1899 Sainte Cécile
Plus d'impression d'art de John William Waterhouse
L&39;âme de la rose, 1908 Circe offrant la coupe à Ulysse, 1891 La Belle Dame sans Merci La Dame de Shalott Le sommeil et la mort de son demi-frère Le réveil d&39;Adonis, 1899 Circe Invidiosa, 1892 La Naïade, 1893 Une sirène Étude pour les nymphes trouvant la tête d&39;Orphée, c1899 Hylas et les nymphes Ulysse et les Sirènes Croquis de Circé L&39;éveil d&39;Adonis, 1899 Sainte Cécile
Extrait de nos meilleurs ventes
Moine au bord de la mer Marie Kroyer assise dans le chaise longue dans le jardin par Mme Bendsens house Deux femmes embrasser Nuit étoilée sur le Rhône, 1888 Nuit silencieuse, 1891 Nymphéas, 1916-19 (voir aussi détail 382331) La nuit La Pie Napoléon franchissant les Alpes le 20 mai 1800, 1803 (voir 184124 pour le détail) Le jardin des délices terrestres, 1490-1500 Nu cubiste Le marchand de tapis Iris, 1889 Abbaye dans le Oakwood Nu allongé à l&39;arrière (Nu Couche de Dos) 1917
Extrait de nos meilleurs ventes
Moine au bord de la mer Marie Kroyer assise dans le chaise longue dans le jardin par Mme Bendsens house Deux femmes embrasser Nuit étoilée sur le Rhône, 1888 Nuit silencieuse, 1891 Nymphéas, 1916-19 (voir aussi détail 382331) La nuit La Pie Napoléon franchissant les Alpes le 20 mai 1800, 1803 (voir 184124 pour le détail) Le jardin des délices terrestres, 1490-1500 Nu cubiste Le marchand de tapis Iris, 1889 Abbaye dans le Oakwood Nu allongé à l&39;arrière (Nu Couche de Dos) 1917
Extrait de nos meilleurs ventes
Régate sur le Grand Canal en l jardin cottage La mort de César Mari et femme, câlin soirée d Le rêve de la femme des pêcheurs Soft dur (doux dur) 1927 Naissance de Vénus Danaë Le Wanderer au-dessus de la mer du brouillard, 1818 Moine au bord de la mer Le déjeuner: jardin de Monet à Argenteuil, c.1873 Été à Murnau, 1908 Meilleur homme, v.1928 Champ de coquelicots, Auvers-sur-Oise, 1890
Extrait de nos meilleurs ventes
Régate sur le Grand Canal en l jardin cottage La mort de César Mari et femme, câlin soirée d Le rêve de la femme des pêcheurs Soft dur (doux dur) 1927 Naissance de Vénus Danaë Le Wanderer au-dessus de la mer du brouillard, 1818 Moine au bord de la mer Le déjeuner: jardin de Monet à Argenteuil, c.1873 Été à Murnau, 1908 Meilleur homme, v.1928 Champ de coquelicots, Auvers-sur-Oise, 1890

Partner Logos

Kunsthistorisches Museum Wien      Kaiser Franz Joseph      Albertina

Meisterdrucke Logo long
Hausergasse 25 · 9500 Villach, Austria
+43 4242 25574 · office@meisterdrucke.com
Partner Logos

               

Die Dame von Shalott (AT) Die Dame von Shalott (DE) Die Dame von Shalott (CH) The Lady of Shalott (GB) The Lady of Shalott (US) La signora di Shalott (IT) De dame van Shalott (NL) La Dama de Shalott (ES) Леди Шалотт (RU) द लेडी ऑफ शालोट (HI) 沙洛特夫人 (ZH) A senhora de shalott (PT) シャロットの貴婦人 (JP) سيدة شالوت (AE)


(c) 2020 meisterdrucke.fr